Une raison supplémentaire (si c’était nécessaire) pour ne pas succomber aux charmes maléfiques de la médecine chimique :
Voici une étude qui prouve la baisse de libido chez les femmes sous anti-dépresseurs (cliquez ici)

y a des fessées qui se perdent ...faites la queue

Encore un effet secondaire
qui travaille à l’inverse
de l’effet recherché …
à savoir le bien être.
Moi je dis …. y’a des fessées qui se perdent

Alors mesdames, n’hésitez plus :

  • fuyez le chimique
  • shootez vous à la testostérone
  • et pour avoir la pêche comme onestpasdesquiches : suivez une thérapie brève*

parce qu’il est inacceptable d’attendre d’avoir 90 ans pour aller bien ou de passer 20 ans sur un canapé (sauf raison sexuelle impérative nous sommes d’accord)

PS : j’ai lu il y a longtemps dans le livre « dictionnaire de la femme », datant de 1870 qu’un homme devant une femme hystérique devait lui faire sentir leurs aisselles…comme quoi la science ne sert qu’à confirmer le bon sens lol  !!!

Dans tous les cas, Mesdames : sniffons, sniffons et si on vous pose des questions, dites : « c’est médical » !!!

* thérapie brève : EMDR, PNL, Hypnose, MTC etc.
guerir de la depression sans anti-depresseurs

Je vous conseille de lire
l’excellent livre de
David Servan-Schreiber: Guérir le stress, l’anxiété et la dépression : Sans médicaments ni psychanalyse